.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|

{les albums} volver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
avatar

Angela
d'une syllabe ou deux



Féminin
Localisation : De la Seine à la Méditerranée
Nombre de messages : 1105
MessageSujet: Re: {les albums} volver Mer 7 Juin 2017 - 0:20

Cette chanson, Arrivederci , même si elle s'intègre bien dans la tonalité mélancolique et sombre de l'album, elle est , par son sujet même , à part.
Elle nous tient en émotion de bout en bout. Comment dire l’adieu, quand on est si chargé de larmes interieures et de tendresse pour un être cher?
Particulièrement , j'aime cette façon  qu'il a de détacher les syllabes du mot Arrivederci,  à la fois comme s’il n’arrivait pas à s’arracher à ce départ et aussi comme  s’il s’appliquait à le dire au mieux comme un hommage absolu, avec une voix extrêmement douce presque brisée pour évoquer la chaleur de l’ autre voix disparue. Les deux se complètent  si bien. 
Aussi le piano, du début, les voix les instruments qui rentrent dans la mélodie avec délicatesse  aussi. J'entends comme une mandoline.
Et J'aime aussi le choix des mots simples et réalistes, les images et les sons, tous  ces riens qui affleurent et redessinent  ce tout,  personnage intense  et vivant  de l'ami chaleureux. 
"Je t'aurais bien gardé un peu plus".
Et puis à la fin,  ce sample  de  la voix de M Mastroianni en anglais, comme un clin d'oeil, de l'au delà.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

macha3010




Féminin
Humeur : Le cœur brisé, le corps endolori
Nombre de messages : 58
MessageSujet: Re: {les albums} volver Mer 7 Juin 2017 - 6:26

Bien d'accord avec toi, Angela, la charge émotionnelle qu'elle contient est bouleversante. J'en ai pleuré dès la première écoute. Les mots simples, la mélodie avec sa montée en puissance (piano, puis batterie tout en douceur, puis les autres instruments, jusqu'à la voix de la chanteuse lyrique et le sample de M. Mastroianni)   , l'interprétation de BB dont on sent qu'il est au bord des larmes... cela en fait un extrêmement bel hommage.

Concernant l'album en général, je l'apprécie de plus en plus. Cela n'a pas été le coup de foudre immédiat, comme celui que j'ai pu ressentir lors de la première écoute de PH ; mais je l'apprécie de plus en plus.

Il y a un titre qui fait partie du top 5 des ses plus belles chansons à mon sens (si ce n'est la plus belle!)  : La mémoire. Je l'a trouve magnifique et profonde. Certaines phrases sont des merveilles « On escaladait nus des montagnes de joie, pour parvenir à cru au bout de nos chagrins » ; « des amours désossées et d'autres bien plus chiennes, mais peu d'os rongés, rien dont je me souvienne ». Et pour couronné le tout, une superbe musique !

Quant à la présence d' « Avec le temps » sur l'album, c'est une évidence... on est typiquement dans l'univers « biolayen », c'est à dire, l'usure du couple, le temps qui passe...  et l'orchestration est quand même pas dégueu !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

négative
soleil à plein temps



Féminin
Age : 34
Localisation : Grand Est
Nombre de messages : 2848
MessageSujet: Re: {les albums} volver Mer 7 Juin 2017 - 21:18

Angela a écrit:
J'aime particulièrement:  "Hyper tranquille sur les plages textiles".  Assez abscon, (pas le seul passage  loin delà  dans  cet ensemble)  mais ça balance bien, ouais, comme il dit. Wink

L'expression n'est pas de BB : à Sète (qu'il a l'air d'apprécier de plus en plus) et dans la région on l'utilise par opposition aux plages "natu".
Mais cela m'a surprise aussi de retrouver cette expression ici Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Angela
d'une syllabe ou deux



Féminin
Localisation : De la Seine à la Méditerranée
Nombre de messages : 1105
MessageSujet: Re: {les albums} volver Jeu 8 Juin 2017 - 0:16

négative a écrit:
Angela a écrit:
J'aime particulièrement:  "Hyper tranquille sur les plages textiles".  Assez abscon, (pas le seul passage  loin delà  dans  cet ensemble)  mais ça balance bien, ouais, comme il dit. Wink

L'expression n'est pas de BB : à Sète (qu'il a l'air d'apprécier de plus en plus) et dans la région on l'utilise par opposition aux plages "natu".
Mais cela m'a surprise aussi de retrouver cette expression ici Smile

Merci beaucoup pour la précision mais, tu sais,  en réfléchissant un peu, je l'avais envisagé Smile
Et oui le voyage dans le vocabulaire continue .Tu avais découvert dégun,  connu des sudistes marseillais  pour le célèbre "on craint dégun", même pas peur quoi! Wink
Et c'est pas fini...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

M. Clown
dans une orgie haut de gamme

http://sylvan-m.e-monsite.com/

Masculin
Age : 48
Humeur : Charlie Hebdieudo!
Localisation : Dans la lumière orange
Nombre de messages : 4117
MessageSujet: Re: {les albums} volver Dim 11 Juin 2017 - 0:07

Encore Encore !  

Quand Home rencontre le son pop/rock de Vengeance et de Bye Bye Beauté et l'esprit de Pourquoi Tu Pleures, ça glisse sur la Chatte à la voisine et ça donne un titre de pop sans autre prétention que de se poiler, à poil ou en textile.
Il n'y a bien sûr pas plus de sensualité que d'amour ou de guerre dans ce ciel à voie sans issue mais un entre deux, une BBaise à défaut de TV, un plan cul à défaut de plan culte, un Mille BBurnes pour grosses cylindrées où j'ai calé mon cul pour 4,52 mn de tour de disque dans lequel je me suis jeté à corps perdu dès la toute toute première fois. Et même si la pellicule est hautement inflammable, elle ne sera jamais aussi brûlante que l'entrelacs de deux corps de silex qui étoilent le ciel d'un bungalow. Ne faut-il être critique indigent d'une émission de chaîne propagandiste ou voter à droite, à gauche et au centre pour y trouver la sensualité de l'Année érotique du couple Gainsbourg/Birkin ? Pas un instant je n'ai pensé à la 69 ; par contre, ça m'a tout de suite rappelé le Plan culte de Sylvan M. dont je glisse les rimes ci-dessous.

PLAN CULTE (S.M. - 29.06.14)

Juste une fois avant que l'on s'assassine
Retrouvons-nous dans un plan cultissime
Je mettrai le doigt sur "Play" Tex Avery
Je serai loup ou l'ombre de ton Droopy

Aux mots de l'étoile du mic
Voilés d'acides ascorbiques
Répondons du tac au tac
Avec nos corps argentiques
Au bunker du Yellow Man
Oú l'on chante la javanaise
Dans un nuage de gitanes
Nous entrerons comme on biaise

Juste une fois avant que l'on s'assassine
Visionnons une VHS Proserpine
Entre deux pages de publicité
Tu seras ma plage de lubricité

Tout aussi techniques qu'un X
Tels d'ingénieux polissons
Soyons d'obstinés Mannix
Traquons l'amour pudibond
Aux mots de l'étoile du X
Répondons par OK d'ac'
Au ciel au-delà du six
Nos corps sont un entrelacs

Je serai ton roc je serai ton pic
Tu seras mon chaperon rouge ou maléfique
Enflammons la bobine photographique
Embrasons l'éden de bandes magnétiques
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lili
admin



Féminin
Nombre de messages : 63180
MessageSujet: Re: {les albums} volver Lun 12 Juin 2017 - 9:23

mais oui !

j aime bien ton 'bbaise' Cool

_________________
. merci pour le grand huit .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Arnkyl
entre la colline qui prie et la colline qui crie



Masculin
Age : 42
Humeur : ne regrette rien
Localisation : Lyon
Nombre de messages : 1684
MessageSujet: Re: {les albums} volver Ven 23 Juin 2017 - 19:01

J'ai aimé lire vos avis sur Volver. Voici le mien, qui arrive un peu tard, mais m'a au moins permis d'écouter l'album une bonne quinzaine de fois avant de me prononcer.

- Volver
Pas convaincu à la première écoute, mais le temps me l'a fait apprécier au fil des écoutes.

-¡Encore Encore!
Me fait penser systématiquement à Popea car je trouve que BB déclame comme s'il chantait le titre d'une comédie musicale. Pas fan du texte et de ses allusions sexuelle pas très suptile, BB aurait pu faire mieux sur ce thème à mon avis. Un titre qui me laisse de marbre, mais dont j’apprécie d'avantage l’énergie en live.

- Le Nuage
Comme Julien (je crois  ), me rappel l'album A L'Origine. J'adore la production, par contre, je déteste les passages où il chante "l'homme est un loup pour l'homme, un loup", je trouve ça moche et répétitif (allez comprendre ...)

- Mala Siempre
Chanson sympa, qui sent la crème solaire et la merguez.

- Happy Hour
Pour moi, la perle de cet album  drunken , me rappel "Ne Regrette Rien" qui est ma perle de Vengeance, surement pour l'ambiance et le featuring. Bonne idée de faire intervenir Deneuve (qui représente très bien LA parisienne) comme un fantôme pour ce titre qui évoque les événements tragiques que l'on connait.

- La Mémoire
2éme tranche de mélancolie après Volver. Efficace. Je l'apprécie de plus en plus au fil des écoutes.

- Roma (amoR)
Je ne comprendrai jamais ce que cette basse Daftpunkienne (Lucky) vient faire sur cet album, mais bon...au moins c'est festif et dansant et le clip m'a étrangement fait apprécier la chanson d'avantage.

- Hypertranquille
J'adore la musique, mais trouve le texte d'un ennui (et d'une production) mortel. Si c'était pour faire plaisir à sa fille, pourquoi ne s'est il pas contenté de lui offrir le mp3 avec un jolie nœud rouge, nous on avait rien demandé Laughing

- Ça Vole Bas
Pas révolutionnaire, mais j'aime bien. Les "savoleba savolpao" qui sonnent très brésilien m'amusent.

- Arrivederci
Belle chanson mais je n'arrive pas à me l’approprier, j'ai l'impression qu'elle n'appartient qu'à BB et H. Mounier (un peu comme la Suzanne de LGS qui n'appartient qu'à LGS & Suzanne )
Superbe production musicale.

- Pardonnez-moi
Ca sent l'été. Bon flow de BB. Seul Bémol, les yoyoyoyo yoyoyo m'ennuient un peu à la longue.

- Sur La Comète
Vous voyez ce gamin dans la classe, celui que l'on ne voit jamais justement. Les autres font du bruit, n'écoutent rien et portent des T-shirts flashy. Lui il ne bronche pas, porte un T-shirt blanc et fait toujours ses devoirs ... et ben cette chanson, sur Volver, c'est idem  (nan, je vous jure que je ne prend pas de drogue). Elle me rappel aussi certains titres de l'album de Vanessa Paradis.

- L'Alcool, l'Absence
Je n'accroche pas du tout.

- Avec Le Temps
Je suis un énOrme fan de la version de Ferré et en l’entendant je me disais toujours que le texte était vraiment fait pour Biolay.
Très dur (et donc courageux) de passer derrière l'original. Si la version de Ferré n'avait jamais existé, je pense que tout le monde ne parlerait que de cette chanson. Mais là du coup, ça ne devient juste qu'une reprise honnête au fond d'un album.

- Hollywood Palermo
Peu semble apprécier cette chanson ici, pourtant c'est la 2ème que je préfère sur ce disque. La voix D'Ambrosia fait systématiquement écho à sont tube (goodnight moon) et les rires me rappellent les samples de Rose Kennedy. Ambiance d'une quiétude totale.

- Villa Crespo
Dommage qu'elle ne soit pas officiellement sur l'album. Je trouve qu'elle clôture ce 2ème volume de Palermood en beauté et sonne un peu comme un générique de fin.

Au final, bizarrement, Volver sonne plus pour moi comme un Vengeance 2 qu'un Palermood 2 et est sur le point de le rejoindre en tête des albums de BB que j’apprécie le moins.
Et maintenant que j'ai entendu Palermood et Volver, je me dis que j'aurais préféré qu'il fasse un premier album rassemblant tous les titres à ambiance latine des 2 volumes (et donc avec une identité plus forte) et un deuxième avec les autres titres. Plutôt que deux albums aux ambiances un peu trop variées
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {les albums} volver

Revenir en haut Aller en bas

{les albums} volver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» {les albums} volver
» Les albums les plus sombres et déprimants...
» Top 10 des albums "flops" de 2010
» Les plus belles pochettes d'albums.
» Les mauvais albums, ceux que vous déconseillez (PROG)
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les insulaires ¤ forum non officiel sur benjamin biolay :: benjamin biolay-