.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|

{actu} les articles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
avatar

éphèse




Humeur : « Ne fermez pas votre coeur comme au désert, comme au jour de tentation et de défi....
Nombre de messages : 593
MessageSujet: Re: {actu} les articles Sam 20 Aoû 2011 - 20:09

Une interview Biolesque dans le hors-série de Technikart : juin /aout

Extrait : Parlons musique à présent, avec son prochain album, qu'il pourrait appeler Suicide Commercial : "J'ai vraiment besoin de casser le moule [après le carton de La Superbe]. Mais il faut le faire, sinon, on rentre dans une vieille routine toute pourrie. On a l'impression de faire toute sa vie le même truc. Ce serait comme un acteur qui ferait le même film tout le temps, on devient dingue. Un peu comme les mecs qui font des séries." Il n'est pas sûr que ce nouveau disque sortira chez sa maison de disques Naïve : "J'ai l'impression qu'ils vont déposer le bilan. Et puis, personne ne le sait encore, mais Universal va racheter EMI. [...] On n'aura donc plus que deux maisons de disques en France - Warner et Universal -, car Sony est en train de mourir." En voilà un état des lieux de l'industrie de la musique bien peu optimiste !..........

[/justify]


Revenir en haut Aller en bas
avatar

benjaminsabine90
combien de temps



Féminin
Age : 27
Humeur : Reviens mon amour
Localisation : En Suisse
Nombre de messages : 1058
MessageSujet: Re: {actu} les articles Sam 20 Aoû 2011 - 20:18

et dans ce magazine, ils ne disent pas quand il sortira son prochain album?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

melvil75
plus jamais d'horaires



Masculin
Nombre de messages : 10377
MessageSujet: Re: {actu} les articles Sam 20 Aoû 2011 - 21:08

Merci pour les derniers articles Ephèse
Revenir en haut Aller en bas
avatar

M. Clown
dans une orgie haut de gamme

http://sylvan-m.e-monsite.com/

Masculin
Age : 48
Humeur : Charlie Hebdieudo!
Localisation : Dans la lumière orange
Nombre de messages : 4117
MessageSujet: Re: {actu} les articles Sam 20 Aoû 2011 - 23:52

"Suicide commercial" : ça me plairait beaucoup ce titre. Et ça collerait bien avec le retour du Bad Boy, ouaihhh Very Happy
Pour invoquer ces nuages noirs, je ressors ces vieilles rimes :

Bad boy
Je voudrais être un bad boy
Pour écumer tous les rades,
Briser ma gueule de playboy
Dans quelques impasses bien crades
Et pouvoir me rincer l’œil,
Lever dans des cavalcades
Quelques filles accrocs au joy
Stick ou bien d’autres décad-
Ences, sans gêne me dire "Enjoy !",
Oublier toutes ces salades :
Roses et promesses que l’on cueille
Dans de romantiques balades.
Benjamin B. est un bad boy !

Revenir en haut Aller en bas
avatar

éphèse




Humeur : « Ne fermez pas votre coeur comme au désert, comme au jour de tentation et de défi....
Nombre de messages : 593
MessageSujet: Re: {actu} les articles Dim 21 Aoû 2011 - 14:20

Non Sabine, il ne dit pas quand il sortira son prochain album...... Je n'ai pas écrit l'article dans son intégralité car les questions portent sur sa vie privée : son rapport avec la bouffe, et je sais que cela ne vous intéressent pas, vous parlez uniquement de son travail........
Revenir en haut Aller en bas
avatar

éphèse




Humeur : « Ne fermez pas votre coeur comme au désert, comme au jour de tentation et de défi....
Nombre de messages : 593
MessageSujet: Re: {actu} les articles Dim 21 Aoû 2011 - 14:23

De rien melvil 75.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

chtite-marie
ni brune ni blonde



Féminin
Age : 36
Humeur : Princesse Wesh Wesh
Localisation : dans les rues de Paris Paris
Nombre de messages : 15363
MessageSujet: elle Mer 28 Sep 2011 - 14:57



ELLE datant du 22 juillet ( je lis les Elle que ma collègue m'a apporté aujourd'hui )

(vive photoshop ... on ne le reconnait à peine)

lili si jamais tu juges cet article trop "people qui ne sert à rien" , n'hésites pas à le supprimer ça ne me vexera pas Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lili
admin



Féminin
Nombre de messages : 63339
MessageSujet: les inrocks Lun 31 Oct 2011 - 13:58

Benjamin Biolay, chanteur sans peur

Benjamin Biolay nous raconte comment il imagine les vingt-cinq années qui arrivent.

La question de l’âge que j’aurai dans vingt-cinq ans m’a angoissé car j’ai réalisé que j’aurai 63 ans… Ces prochaines années, j’espère continuer à faire de la musique sans devenir l’esclave des nouvelles technologies. Je souhaite me jeter dans les nouveautés comme lorsque j’ai découvert une guitare 6-cordes. Je rêve aussi d’une tournée en hologramme. La création de nouveaux instruments, à l’instar de ce qu’a fait Björk sur son dernier album, pourrait venir enrichir ma musique.

Je n’ai pas peur de la mort annoncée du disque car j’ai déjà enterré plusieurs supports. Je pense que c’est aux producteurs de proposer des solutions et des alternatives. Et s’ils faillissent, on se débrouillera. En matière de création musicale, je n’ai pas l’impression que la France a du retard sur les autres pays : pour l’Europe continentale, on s’en sort pas mal.

Dans la mesure où je ne fais pas de chanson engagée, je dois reconnaître avec regret que l’époque n’est pas très excitante pour créer. Etant de nature optimiste, je suis tout de même confiant quant à l’avenir du monde. Mais si les politiques continuent de tolérer que les agences de notations, les Bourses et autres institutions financières se substituent à leurs fonctions, le spectre de la lutte armée et autres actes violents est vraiment à craindre.

Niveau revival à venir, j’imagine le retour des jeans neige et des bandanas. Quant à ce que j’attends des vingt-cinq prochaines années pour ma vie personnelle, eh bien, c’est personnel !

http://blogs.lesinrocks.com/25ans/2011/10/28/benjamin-biolay-chanteur-sans-peur/

.


c'est vrai que c'était une horreur les jeans neige

il dit exactement ce que je pense depuis un moment sur les agences de notations

_________________
. merci pour le grand huit .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Marion02
rêve de cures de sommeil



Féminin
Age : 33
Nombre de messages : 4292
MessageSujet: Re: {actu} les articles Lun 31 Oct 2011 - 14:22

pour les jeans neige et les bandanas!

pr info: je ne connaissais pas cette expression de "jean neige", j'ai qd même dû chercher à quoi ça ressemblait, mais maintenant, je m'en souviens très bien...!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vava3003
si loin de chez moi, je ne comprends pas pourquoi mon coeur s'emballe comme ça



Féminin
Age : 51
Localisation : Ile de France
Nombre de messages : 15604
MessageSujet: Re: {actu} les articles Lun 31 Oct 2011 - 15:55

lili a écrit:
c'est vrai que c'était une horreur les jeans neige

il dit exactement ce que je pense depuis un moment sur les agences de notations

c'est quoi le jean neige ???

idem pour les agences de notation, surtout que comme l'ont souligné par mal de trublions et autres le triple A c'est pour les andouillettes !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lili
admin



Féminin
Nombre de messages : 63339
MessageSujet: Re: {actu} les articles Lun 31 Oct 2011 - 17:18


_________________
. merci pour le grand huit .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vava3003
si loin de chez moi, je ne comprends pas pourquoi mon coeur s'emballe comme ça



Féminin
Age : 51
Localisation : Ile de France
Nombre de messages : 15604
MessageSujet: Re: {actu} les articles Lun 31 Oct 2011 - 17:48

J'étais là pendant ces décennies là mais j'y ai échappé !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Arnkyl
entre la colline qui prie et la colline qui crie



Masculin
Age : 43
Humeur : ne regrette rien
Localisation : Lyon
Nombre de messages : 1747
MessageSujet: Re: {actu} les articles Sam 5 Nov 2011 - 11:52

B.B. est dans le dernier n° de Magic (Feist en cover).
une pleine page de la critique du best of et une pleine page photo façon "beau gosse" de la même série que celle de la cover du best of (mais mieux, je trouve)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lili
admin



Féminin
Nombre de messages : 63339
MessageSujet: Re: {actu} les articles Sam 5 Nov 2011 - 18:15

merci arn', l'avis est plutôt positif sur l'inédit ou pas spécialement ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Arnkyl
entre la colline qui prie et la colline qui crie



Masculin
Age : 43
Humeur : ne regrette rien
Localisation : Lyon
Nombre de messages : 1747
MessageSujet: Re: {actu} les articles Sam 5 Nov 2011 - 18:44

j'l'ai pas acheté et comme j'étais pressé, j'ai pas lu l'article sur place
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kiplane
j'avale le vent



Féminin
Humeur : j'avale le vent!
Nombre de messages : 149
MessageSujet: article juin aout 2011, gastronomie, grand seigneur n°2 Ven 18 Nov 2011 - 23:17

(archive été 2011) bonjour tout le monde, pour lire cette interview qui date de quelques mois : magazine grand seigneur, voir ce lien :

http://www.archive-host.com/files/1317657/6e8863ca051f22dc2b14b97a3204e58c43124408/scan_biolay.pdf
Revenir en haut Aller en bas
avatar

chtite-marie
ni brune ni blonde



Féminin
Age : 36
Humeur : Princesse Wesh Wesh
Localisation : dans les rues de Paris Paris
Nombre de messages : 15363
MessageSujet: Re: {actu} les articles Jeu 24 Nov 2011 - 14:35

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Warszawa




Féminin
Age : 32
Humeur : Safe in the skyline
Nombre de messages : 303
MessageSujet: Re: {actu} les articles Ven 25 Nov 2011 - 10:22

J'ai pu lire rapidement la page de Magic sur le Best Of à la gare hier matin, c'est un avis tout à fait positif sur le Best Of et une déclaration d'amour à BB Wink
Si je me souviens bien il y a une phrase qui dit qu'avec ce Best Of, il est à l'arrivée de la course et se retourne pour voir ses concurrents, mais au fait lesquels ?
Sinon bien sûr est mentionné le fait que c'est difficile de condenser son œuvre dans une sélection comme cela (ils rappellent que 57 titres avaient été faits pour Trash Yéyé, wouah qu'est ce que je ne donnerais pas pour pouvoir écouter tout ça!!!), que donc forcément il manquerait tel ou tel titre, et on s'étonne qu'il n'y ait aucun titre du second CD de La Superbe. Mais ils disent également que la playlist crée des rapprochements inédits entre des titres qui étaient éloignés dans le temps, ils évoquent notamment la succession Qu'est ce que ça peut faire - Bien Avant - La ballade du mois de juin, qui donne le triptyque d'une histoire d'amour en perdition.
Ils mentionnent l'inédit mais je ne me souviens pas qu'ils en disent quelque chose de particulier, j'ai peut-être oublié!
Et donc comme je disais, une déclaration d'amour à BB, le plein d'éloges pour lui et le plein de dédain pour tous ceux qui le descendent depuis tant d'années. Il y a un petit mot sur le morceau A l'origine, magnifique témoignage sur la décadence du XXè siècle(ou du XIXe? je sais plus), et sur Ton héritage, le plus terrible et triste morceau adressé à un enfant depuis The End Of The Rainbow de Richard Thompson (je ne connaissais pas, et c'est vrai que c'est horriblement triste).
Et c'est vrai que la photo est très belle drunken
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Arnkyl
entre la colline qui prie et la colline qui crie



Masculin
Age : 43
Humeur : ne regrette rien
Localisation : Lyon
Nombre de messages : 1747
MessageSujet: Re: {actu} les articles Ven 25 Nov 2011 - 14:04

Warszawa a écrit:

Ils mentionnent l'inédit mais je ne me souviens pas qu'ils en disent quelque chose de particulier, j'ai peut-être oublié!
nan, tu as raison : ils ne disent rien sur ce nouveau titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lili
admin



Féminin
Nombre de messages : 63339
MessageSujet: Re: {actu} les articles Sam 26 Nov 2011 - 20:39

merci pour la revue de presse et merci kiplane pour les scans

_________________
. merci pour le grand huit .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lili
admin



Féminin
Nombre de messages : 63339
MessageSujet: magic Jeu 1 Déc 2011 - 11:52

je n'ai pas vu que quiconque ait repris l'article de magic dont on parlait juste avant , le voici :

.

Best Of de Benjamin Biolay
chronique d'album

Quelques apparitions sur grand écran et la bande originale du film Pourquoi Tu Pleures ? de Katia Lewkowicz, dont il tenait aussi le premier rôle : à l’aune de son hyperproductivité habituelle, 2011 peut presque être considérée comme une année sabbatique pour Benjamin Biolay. Dix ans tout juste après la sortie de son premier album (Rose Kennedy, 2001), la publication de ce Best Of vient conforter l’impression que le succès public et critique unanime rencontré après la sortie de La Superbe (2009) a glorieusement conclu la fin d’une première étape dans ce parcours d’une extraordinaire prolixité et d’une densité admirable. Après avoir longtemps attendu en vain que le monde entier l’acclame et lui déclare sa flamme, pour reprendre ses propres mots dans Padam, le natif de Villefrance-sur-Saône a donc conquis de haute lutte le droit de jeter un regard en arrière et de se retourner à l’approche de la ligne d’arrivée pour apprécier la distance qui le sépare du peloton de tous ses concurrents (lesquels au fait ?). Dans cette sélection inévitablement réductrice de dix-neuf morceaux qui tente d’extraire la quintessence d’un foisonnement bien trop considérable pour être résumé de manière entièrement satisfaisante (cinquante-sept titres composés pour Trash Yéyé, 2007 et plus encore pour La Superbe), chacun pourra déplorer telle ou telle omission regrettable (au hasard, A House Is Not A Home, Mon Amour M’A Baisé ou Si Tu Suis Mon Regard) ou s’étonner de voir un double album amputé de l’intégralité de son deuxième volume. Et même si on trouve finalement peu de surprises dans ce rendez-vous compilatoire (un seul titre inédit, L’Eau Claire Des Fontaines), l’occasion est toujours bienvenue d’arrêter quelques bilans provisoires et de balayer une dernière fois au passage les pseudo-controverses artificiellement entretenues par quelques esprits sceptiques ou malveillants. On préfèrera donc se concentrer sur les vertus d’un tracklisting globalement pertinent qui, tout en accordant leur juste place aux tubes incontournables qui ont jalonné la carrière de BB et constitué le point d’entrée principal du grand public conquis de haute lutte (Les Cerfs-Volants, Dans La Merco Benz, La Superbe) s’accorde également quelques moments de flânerie dans les chemins de traverse plus méconnus de cette œuvre déjà immense, pour finir par tracer des voix de passage inattendues et des raccourcis saisissants entre des chansons que le temps avait jusqu’à présent tenu à bonne distance les unes des autres.


Ainsi en est-il de l’enchaînement émancipé de la chronologie de Qu’Est-Ce Que Ça Peut Faire ?, Bien Avant et La Ballade du Mois De Juin – extrait de Home (2004), ce superbe prolongement musical de l’harmonie conjugale fugace en compagnie de Chiara Mastroianni – qui confère une dimension tragique supplémentaire à un triptyque retraçant à rebours la faillite annoncée des sentiments amoureux. Au fil de ces chansons pourtant familières, on reste une fois de plus bouche bée devant une capacité jamais prise en défaut à tirer le meilleur parti des compétences exceptionnelles d’arrangeur, issues d’une formation classique depuis bien longtemps digérée, et qui l’autorise à disposer ces entrelacs de cordes sans jamais sombrer dans les digressions pompières. On pourra également apprécier le souci constant de ce grand fan de hip-hop d’accueillir de plain-pied au sein de son univers personnel les fragments extérieurs de la modernité sonore, en intégrant à son répertoire les bribes de références subtiles et parfois indétectables : le sample de River Of No Return sur Les Cerfs-Volants ; le clin d’œil à The Smiths à la fin de Qu’Est-Ce Que Ça Peut Faire ? (“Il y a cette lumière qui ne s’éteint jamais” en écho à There Is A Light That Never Goes Out). Enfin, on pourra une dernière fois mesurer le caractère profondément injuste du procès en nombrilisme autrefois instruit à l’encontre de Benjamin Biolay par les pourfendeurs ricanant d’une nouvelle variété hexagonale mal inspirée auquel il fut, à tort, associé. Certes, il excelle souvent dans le registre de la confession intimiste, comme en témoigne Ton Héritage, le plus beau et le plus triste des avertissements adressé par un père à son enfant depuis The End Of The Rainbow (1974) de Richard Thompson. Mais il a également exprimé depuis bien longtemps un regard personnel et acéré sur l’état du monde qui fait, par exemple, de À L’Origine le résumé critique sans doute le plus pertinent de la déliquescence géopolitique et morale de ce début de XXIe siècle. Convenablement disposé au pied du sapin, ce Best Of devrait donc achever d’édifier les plus récents des convertis tout en aiguisant l’appétit des anciens disciples jamais rassasiés.

Matthieu Grunfeld

http://www.magicrpm.com/a-lire/chronique/benjamin-biolay/best-of

_________________
. merci pour le grand huit .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Flo86
la superbe



Féminin
Age : 49
Humeur : A l'arrière j'avais ma guitare mon laisser-passer et trois tonnes de cafard
Nombre de messages : 4036
MessageSujet: Re: {actu} les articles Lun 5 Déc 2011 - 19:46

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vava3003
si loin de chez moi, je ne comprends pas pourquoi mon coeur s'emballe comme ça



Féminin
Age : 51
Localisation : Ile de France
Nombre de messages : 15604
MessageSujet: l'express loto Mar 6 Déc 2011 - 1:00

Benjamin Biolay: "Le vide artistique m'angoisse"
http://www.lexpress.fr/styles/monde-des-stars/benjamin-biolay-le-vide-artistique-m-angoisse_1058119.html
Par Paola Genone, publié le 05/12/2011 à 15:42, mis à jour à 15:43

A l'occasion de la sortie de son premier best of, le chanteur-compositeur s'est prêté au jeu de notre interview loto. Il a choisi cinq numéros dans une grille de 49, chacun correspondant à une question.

Quelle est la question que l'on vous a le plus souvent posée ?

Si je me prenais pour Serge Gainsbourg. On me l'a demandé mille fois. Et la réponse a toujours été: "Non, il n'y n'aura jamais un deuxième Gainsbourg!" Cette comparaison me met mal à l'aise et je trouve cruel de poser ce genre de questions à un chanteur.

Une proposition inavouable d'un fan...

De m'épouser. Mais, j'ai mieux: une dame de 75 ans voulait à tous prix m'adopter.

Aviez-vous des posters dans votre chambre d'adolescent ?

J'en avais un de Marilyn Monroe, un des Beatles, et un de l'album Meat is Murder des Smiths, où l'on ne voit pas leur visage. C'était dans un appartement où j'habitais seul. Je suis parti de chez moi à 15 ans.

Qu'y a-t-il en vous de Johnny ?

Il fait partie de ces musiciens-acteurs qui avancent avec fougue, qui livrent une sorte de combat, une entreprise personnelle assez violente -on voyage beaucoup, on vit beaucoup dans la solitude. Je ne connais pas Johnny, mais comme lui, j'aime être très occupé, avoir des perspectives. Le vide professionnel, artistique, m'angoisse.

Une chanson d'amour est-elle forcément triste ?

On peut faire une chanson positive sur une histoire d'amour qui dure toute la vie, mais quand on est rongé par le sentiment amoureux, quand l'amour se meurt, on ne peut que faire une chanson nostalgique, forcément triste.

Et la question complémentaire. Faites un voeu. Une chanteuse vous chante une berceuse aux pieds de votre lit. C'est...

Lauren Hill. Je l'aime. C'est ma chanteuse préférée avec Amy Winehouse, qui me bouleversait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lili
admin



Féminin
Nombre de messages : 63339
MessageSujet: express scène française Mer 7 Déc 2011 - 10:42

merci, dans (et sur l'express) toujours, photos et topo de la nouvelle chanson française 10 ans après

.

Top of the potes: rencontre avec les grands leaders de la "nouvelle scène française"



Dix ans après leur éclosion, les grands leaders de la "nouvelle scène française", Camille, Benjamin Biolay, Vincent Delerm et les autres prennent la pose en exclusivité pour L'Express. Le temps des copains, le temps du premier bilan.

C'est la photo de classe, dix ans après, de la promo 2001-2002. Une génération d'auteurs, compositeurs et interprètes qui a surgi comme un antidote aux candidats préfabriqués de la Star Academy. Réunis sous le label "nouvelle nouvelle chanson française" ou "nouvelle scène", Vincent, Camille, Keren et les autres n'avaient pourtant pas grand-chose en commun, sinon le fait d'émerger simultanément, d'avoir entre 20 et 30 ans, et de chanter leur vie d'une façon décomplexée. Comme, avant eux, l'avaient fait Souchon, Chatel, Simon, Jonasz et tous ces cadors de la "nouvelle chanson française".

Leurs premiers albums avaient le charme de la première fois, des brouillons bouillonnant de leurs CD à venir. Très vite, le tam-tam de leurs états d'âme a résonné, des Victoires de la musique aux plateaux de télévision. D'où tableaux d'honneur et disques d'or, d'un côté; attaques et caricatures, de l'autre. Magyd Cherfi, ex-Zebda, a même consacré, en 2007, une rengaine ironique au phénomène des chanteurs bobos: Bénabar ou Delerm.

Depuis, une décennie a coulé sous le pont de la chanson. Chacun a creusé son style. Certains ont décidé de chanter en anglais, provoqué des embardées vers le cinéma ou le théâtre.

Des amitiés sont nées à l'intérieur de cette bande, bientôt rejointe par Cali ou Olivia Ruiz. Et des inimitiés: Bénabar n'a pas souhaité se joindre à cette photo de groupe réalisée en exclusivité pour L'Express. Durant la séance, Camille a fait des abdos, Keren Ann a invité ses collègues à danser, Sanseverino et Benjamin Biolay ont lancé des vannes, Jeanne Cherhal a joué de l'"air guitare". Quand ils ont entonné Michèle, de Gérard Lenorman, c'est Vincent Delerm qui a soufflé les paroles. A chacun ses trucs, à chacun son portrait.


Vincent Delerm, fort en t'aime

Une série de chansons de chambre dans l'air du temps et de Ménilmontant, portées par un tube piano-voix (Fanny Ardant et moi) l'ont propulsé d'emblée, en 2002, au sommet. Le public applaudit sa mélancolie joyeuse et la cinéphilie qui teinte ses textes - son mémoire de maîtrise de lettres portait sur "Le cinéma de François Truffaut est-il littéraire ?". Très vite le nom de Delerm fils est sur toutes les lèvres. "A un moment, j'étais même devenu pour beaucoup le mec énervant", analyse-t-il. L'ami Vincent a su se révolutionner en tentant des exercices plus électriques façon Divine Comedy. Mais pas que. Tourné depuis toujours vers la lumière et les théâtres, ce citadin vagabond photographie la ville (un livre, Probablement), écrit des pièces et des spectacles avec monologues, chansons et vidéos. Le dernier s'intitule Memory: "L'histoire de Simon, un névrosé, un angoissé, et de son rapport au temps. Le passé m'intéresse, non pas sous l'angle nostalgique, mais parce que les événements justement passés sont concrets et précis." C'est dit.

Memory. Au théâtre des Bouffes-du-Nord, Paris (Xe), jusqu'au 30 décembre. Et en tournée.

Livre-CD pour enfants: Léonard a une sensibilité de gauche (toto Ou tartare).



Sous le charme de Keren Ann

Tout l'atteint, tout l'intéresse. C'est une chanteuse de la délicatesse, impressionniste, solennelle, indépendante, célébrée dès ses débuts par une victoire de la musique, en 2001. Keren Ann Zeidel a su construire une oeuvre qui ne ressemble qu'à elle et où ses six albums en solo, principalement folk et chantés en anglais, côtoient un opéra, des musiques de film, un groupe formé en parallèle, Lady & Bird. Et des chansons écrites pour Henri Salvador, Emmanuelle Seigner, Sylvie Vartan... "Je n'ai jamais cédé à des compromis, je n'ai jamais eu à choisir, lance-t-elle. Le fait d'appartenir à la chanson me semble un peu abstrait, moi qui ne suis arrivée en France qu'à 11 ans, ne parlant pas un mot e la langue. Ma culture n'est donc pas d'ici, mais je me sens proche d'une esthétique française." Paris -et aussi Tel-Aviv et New York, où elle a vécu- est sa boussole. Ainsi navigue Keren Ann, entre le charme de Françoise Hardy et la simplicité de Carole King.

101 (EMI). Au Trianon, Paris (XVIIIe), le 13 février 2012. Et en tournée.



Benjamin Biolay, unique et multiple

La France a fredonné Jardin d'hiver, qu'il a coécrit avec Keren Ann pour Henri Salvador, en 2001, avant de faire sa connaissance via son disque Rose Kennedy. Ni dandy ni indolent, ou alors à mi-temps, Benjamin Biolay, formé au conservatoire de Lyon, a insufflé à la chanson son goût d'esthète, son sens des mots, ses amours modernes. Sentinelle sensuelle et rebelle, il a, en dix années, vécu cent vies d'artiste. Albums, bandes originales de films, collaborations avec Juliette Gréco, Françoise Hardy, Carla Bruni... C'est un auteur, compositeur, arrangeur, réalisateur, sans modèle ou presque. Biolay, c'est l'art d'être multiple et unique. "J'ai cette obsession d'évoluer continuellement, d'enrichir modestement la chanson française", souffle-t-il. Le cinéma, qui a l'oeil sur lui depuis Stella (une nomination aux Césars), ne le lâche plus. "La chanson, le cinéma, ce sont des métiers qui s'attirent les uns les autres, non?" La preuve.

Best of (Virgin/Naïve).



Jeanne Cherhal


Elle est changeante et malicieuse. Aérienne, caustique, inspirée. "Je ne suis pas très fidèle, dit-elle. En vraie girouette, j'ai des envies différentes à chaque disque." Un jour piano, le lendemain guitare. Ou l'inverse. C'est la vie de Jeanne Cherhal depuis son premier essai, en 2002. A l'époque, la Nantaise s'échappe tout juste de l'université bardée d'une maîtrise de philosophie - sujet: "Le poème en prose chez Max Jacob". Au gré de ses albums, elle a chanté les voisins intempestifs ou les petites filles transies et des textes plus engagés sur le voile, l'excision, la garde à vue. "Je donne chaque fois un point de vue personnel. Je suis une narratrice observatrice." Des éditos chantés postés sur Internet ont fait entendre sa voix sociale et politique. Par exemple: un titre inspiré d'un fameux SMS, Si tu reviens, j'oublie tout, ou une réponse au tube de Colonel Reyel, Aurélie, à propos de l'IVG. "Réagir d'une façon spontanée et en musique, c'est ce que je sais faire de mieux." Au printemps, Jeanne donnera une série de "performances pianistiques top secrètes". Alors chut.

Charade (Barclay). En tournée en mars.



Les (contre-)chants de Camille

Libre et frondeuse, l'art du contre-chant, du vertige vocal, du grain de folie. Camille bouscule les conventions depuis Le Sac des filles, sorti en 2002. Il n'y en a qu'une comme elle, capable d'aligner des diplômes de lettres et de Sciences po Paris et de tenir la note (un si) sur tout un album, Le Fil. Avec Camille (Dalmais), on écoute l'amour courtois des trouvères (Ilo Veyou), des chants sacrés dans des chapelles ou la musique des percussions corporelles. "Je donne à chaque exercice sa valeur, analyse-t-elle. Mes disques m'ont appris à être en phase avec l'énergie; les concerts, à lâcher prise. Le chant sacré est un rendez-vous, un repère inestimable pour moi." Camille, en recherche perpétuelle, poursuit en chanson une réflexion sur le sens et le son. Elle tourne en ce moment pour Arte un documentaire autour du chant et ce qu'il raconte sur le monde et les gens. "J'expérimente", résume-t-elle. Prochain défi: jouer La Dame de la mer, d'Ibsen, au printemps.

Ilo Veyou (EMI). Au Café de la Danse, Paris (XIe), du 12 au 18 décembre. Et en tournée.



Sanseverino sentimentalo-rigolo

Vêtu de mille références et d'autant de mots d'esprit, (Stéphane) Sanseverino a déboulé, à 40 ans, avec un disque effervescent, Le Tango des gens, en 2001. La chanson découvre alors son parcours en zigzag: troupe formée avec "Papy", le prof d'improvisation de Jamel, comédien, membre du groupe de jazz manouche les Voleurs de poules (Tu sens les poivrons)... C'est en concert que Sanseverino va montrer son savoir-faire, récompensé par une victoire de la musique (révélation scène). "J'adore tourner et donner du bon temps aux gens." Ses albums ont vadrouillé du swing au big band, du rock au bluegrass et ses morceaux ont été traduits en italien et en japonais. Parfois, le rire de Sanseverino se casse lorsqu'il parle du prolétariat ou de la mort d'un SDF... En 2010, pour les élections régionales, on trouvait son nom sur la liste parisienne d'Europe Ecologie. "Oui, mais en pousse-liste." Bricolo-rigolo, il assure que, si la musique n'avait pas marché, il aurait fait des crêpes.

Les Faux Talbins (Sony Music). En tournée.

http://www.lexpress.fr/culture/musique/top-of-the-potes-rencontre-avec-les-grands-leaders-de-la-nouvelle-scene-francaise_1058515.html

très chouettes photos :

http://www.lexpress.fr/diaporama/diapo-photo/culture/musique/top-of-the-potes-photo-de-classe-de-la-nouvelle-scene-francaise_1058487.html?p=3








photos Pierre-Emmanuel Rastoin et Audray Saulem

.

making of de la séance



_________________
. merci pour le grand huit .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vava3003
si loin de chez moi, je ne comprends pas pourquoi mon coeur s'emballe comme ça



Féminin
Age : 51
Localisation : Ile de France
Nombre de messages : 15604
MessageSujet: Re: {actu} les articles Mar 13 Déc 2011 - 12:54

Benjamin Biolay: «Il est temps que je redevienne égocentrique»

D'auteur respecté pour son exigence, Benjamin Biolay est devenu un producteur recherché.

Le chanteur, auteur français le plus couru actuellement, publie son premier best of...
En quinze ans de carrière, Benjamin Biolay est passé du statut de petit génie aux textes abscons à celui de producteur-compositeur archi-courtisé. Alors que sort son premier best of, il jette un regard amusé sur son parcours: « C'est intéressant parce que je n'ai jamais chanté de tubes. Ma trajectoire n'est pas droite. J'ai une carrière d'accidents et ça me plaît assez. C'est étrange parce que j'ai l'impression d'être un musicien assez déterminé, qui sait où il veut aller.» Depuis son coup d'essai éclatant, «Jardin d'hiver», composé avec Keren Ann pour Henri Salvador en 2000, Benjamin Biolay a beaucoup enregistré pour lui-même (six albums), mais surtout pour les autres. A son palmarès, des femmes surtout. Et pas mal de collaborations atypiques: Elsa, Sylvie Vartan, Isabelle Boulay, Carla Bruni…

Tête de gondole chic

Il a aussi conçu des albums pour Julien Clerc, Elodie Frégé, Coralie Clément. Tout le spectre de la chanson française, de la plus exigeante à la plus populaire. «Comme je suis multi-instrumentiste, je suis plutôt une bonne affaire, plaisante Benjamin Biolay. J'ai toujours reçu pas mal de propositions mais bien sûr, ça s'est accéléré depuis «La Superbe».» Le succès de ce double album, critique (deux Victoires de la musique) et public (double disque de platine) pourrait transformer Biolay en tête de gondole pour albums en mal de directions artistiques. Même si, en gentleman, il refuse de citer les noms, il a ainsi reçu quelques propositions loufoques. «Mais globalement, les gens se méfient de moi parce qu'ils savent que s'ils m'engagent, ils auront un mec un peu pénible dans les pattes.»

De toute façon, entre les tournages de cinéma, son nouveau hobby qui lui prend de plus en plus de temps, et la préparation de son nouvel album, Benjamin Biolay va arrêter pour plusieurs mois de produire pour les autres. Actuellement en tournage en Argentine avec Benoît Magimel, il entrera en studio cet hiver. «Il est temps que je redevienne un peu égocentrique.»

20mn du jour
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {actu} les articles

Revenir en haut Aller en bas

{actu} les articles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» {actu} les articles
» Les petits articles de Waam
» Vos articles et vos comptes-rendus sur le 11 novembre 2010 :
» [Recherche] Articles Mylène Farmer
» Actu Heavy Metal (juillet 2011)
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les insulaires ¤ forum non officiel sur benjamin biolay :: benjamin biolay-