.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|

{les albums} les premiers opus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
avatar

M. Clown
dans une orgie haut de gamme

http://sylvan-m.e-monsite.com/

Masculin
Age : 48
Humeur : Charlie Hebdieudo!
Localisation : Dans la lumière orange
Nombre de messages : 4117
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Lun 1 Juin 2009 - 23:18

Onzième et dernier titre du Matéo!

La fumée

Avant d’être une drogue, la cigarette est d’abord une attitude et certainement pas une « liberté ». Il y a chez B.B. des attitudes qui ne pouvaient que rappeler Gainsbourg, ce « fumeur de gitanes » auquel le texte fait bien sûr penser d’emblé. Ces fumées autorisées et illégales, assumées et indociles sont une fin d’album appropriée pour le digne successeur du grand Serge Gainsbourg. Gainsbourg a fini sa carrière avec un album funky ; B.B. boucle le Matéo avec un titre emballant aux accents blufunk. La flûte tourbillonnante de Gaëlle Biolay dessine les volutes de fumée et B.B. talks over comme Marc Lavoine qui, trois ans plus tard chantera aussi les méfaits de la cigarette dans le très lascif et lancinant Petit à petit feu .

Le texte :

La fumée

La fumée de cigarette
d’arrêter j’arrête
la fumée de cigares
dans les poumons s’égare.
La fumée des blondes
américaines est ronde
comme la fumée d’Amsterdam
de Londres ou de Havane.
Je voudrais…
Comme la fumée
la liberté
de s’élever
et d’enfumer.
La fumée grise ou bleue
me grise et monte aux cieux
comme de l’argent jeté
par les vitres fumées.
Fumée de cannabis
fumée dans les abysses
fumée aphrodisiaque
fumée dans les ressacs
Je voudrais…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

M. Clown
dans une orgie haut de gamme

http://sylvan-m.e-monsite.com/

Masculin
Age : 48
Humeur : Charlie Hebdieudo!
Localisation : Dans la lumière orange
Nombre de messages : 4117
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Lun 1 Juin 2009 - 23:34

Pour te faciliter la tâche, Lili, j'ai recopié tous les textes du Matéo Gallion à la suite.


Elle est gonflée

J’ai une copine en plastique
avec un beau sourire cynique.
Elégante et distinguée,
made in Taiwan très bien roulée.
J’ai une copine gonflée,
inénarrable beauté,
troublante, elle ne manque pas d’air.
Elle a l’art et la manière.
Bien qu’elle ne soit pas causante,
elle est de candeur innocente,
elle se laisse faire sans jamais se plaindre,
quand je veux je peux l’étreindre !
J’ai une copine magnifique
bien conservée tout en plastique,
en pli anonyme, je l’ai commandée
grande discrétion assurée.
Mais un jour viendra où on pourra
déambuler dans la forêt,
on parlera d’amour on s’embrassera
près des fougères et des bosquets.
Dans les coins romantiques et les cafés
je lui demanderai de m’épouser.
Elle se confiera sur l’oreiller,
en fumant du tabac à rouler.
On regardera la télé,
on louera un petit meublé,
…le pied !!!
J’ai une copine fantastique
avec un beau type asiatique,
jamais elle ne fait de scène
malgré les coups que je lui assène.
Je suis un peu sado-maso,
je la fouette, j’lui susurre des gros mots !!
Je peux l’attacher sur le lit,
la bâillonner en pleine nuit.
Mais il ne faut pas abuser
des risques que ça peut comporter,
la dernière fois que dans le dos je l’ai griffée,
à la gueule elle m’a explosé !


Il est minuit passé

Il est minuit passé
je tremble
la fumée m’étrangle.
Les néons dans la rue scintillent dans le vide
et font des reflets bleus sur les carreaux humides.
Les sirènes de police retentissent dans la rue,
un taxi en attente s’impatiente sur l’avenue.
Car ce soir mon amour impossible
je fuis tes humeurs impossibles.
Il est minuit passé
je tremble
la fumée m’étrangle.
Les néons dans la rue scintillent dans le vide
et font des reflets bleus sur les carreaux humides.
Les antennes de télé
sont des toiles d’araignée
tout près des cieux, tissées
pour de nuit s’échapper.
Car, ce soir mon amour impossible
je fuis tes humeurs impossibles.


Les étoiles

Je marche souvent tout seul,
dans le brouillard.
Quand la ville brille de mille feux,
toujours très tard.
Les autos comme des lueurs de désespoir
brulent sur le périphérique mêlant leurs phares.
Je voudrais tant m’envoler vers les cieux,
comme un papillon de nuit.
Je rêve tous les soirs en fermant les yeux,
qu’on s’enfuit…
(Fuyons, fuyons, fuyons ! dans…)
Les étoiles comme une toile de Chagall.
Les étoiles sont des voiles dans la voie lactée.
En fumant quelques gitanes
je regarde les tours immenses où scintillent quelques mansardes.
Sous les néons crus de mornes silhouettes se désarticulent et meurent dans ma tête.
Je voudrais tant m’envoler dans les cieux comme un papillon de nuit.
Je rêve tous les soirs en fermant les yeux qu’on s’enfuit…
(Volons, volons, volons ! dans…)
Les étoiles comme une toile de Chagall.
Les étoiles sont des voiles dans la voie lactée.


Dans la cuisine

Dans la cuisine
ça sent bon le café
le pain chaud, le lait écrémé.
Dans la cuisine,
des fruits, de la chicorée
le soleil qui vient déjeuner.
Sur le perron
y’a des pigeons
sur la murette,
pour eux quelques miettes.
Ca sent un peu le gras
mais ça nous dérange pas
et le beurre oublié
n’fait plus son fier-à-bras !
Dans la cuisine
j’aime bien t’embrasser
Faire des jeux idiots derrière l’évier.
Dans la cuisine
on est là pour roucouler
on en sort juste pour pique-niquer.
Dans le frigo
y’a des boissons
quand y fait chaud
on met des glaçons.
Quand on boit un peu trop
on se couche sur le dos
et on oublie nos mégots
sur la nappe à carreaux.
… Flûte !!!


Pouce !

Mais non ne pleure pas
comme ça pour rien.
Manon ne pleure pas
donne moi ta main.
Tu vas prendre froid
la pluie tombe sur toi,
serre moi dans tes bras.
Ainsi tu te crois
toute seule au monde
regarde donc en bas
la terre est ronde.
Reste pas plantée là
dehors il fait froid
viens chez moi.
Et on jouera aux cartes
on écoutera Django Reinhardt
la pluie tombera
sur la véranda
Au coin du feu tu oublieras
tous tes malheurs
crois-moi.
Voilà cette histoire est terminée
oublie ton cafard
on va danser.
Et le jour levé
devant un café
tendrement tu vas m’enlacer
tendrement tu vas m’embrasser.


Magda

Ouais ! je sais
que quand c’est mieux c’est pas pire
Et tu sais
que je sais que sous ton bras tu transpires.
Mais c’est pas une raison
pour te tirer pour t’enfuir.
C’est de la déraison
cette nuit j’vais quand même venir !
Et même si tu as
une bosse dans le dos
même si ton strabisme
n’est pas très très beau
si tes prothèses
te font défaut (des faux ?)
tu titilles quand même
ma libido
Oh Magda !
Ouais je sais
qu’c’est diffficile de sortir
quand on est comme tu es
mais l’évidence faut pas fuir.
Et que même si les gens
y font rien qu’à mentir
n’hésite pas avec moi
tu sais tu peux sourire !
Tu es la plus belle
des unijambistes
la plus charmante
des unibrassistes
le plus délicieuse
la plus merveilleuse
la plus enjôleuse
des pétroleuses
Oh Magda !
Ouais tu sais
près de moi tu peux dormir
le cœur en paix
j’entends déjà tes soupirs
mais tu sais ça me plait
tes chaussures orthopédiques
j’veux te faire oublier
Le long couloir des cliniques.
Et même si tu as…
Oh Magda !


Serial killer

Je suis un serial killer
j’ai de drôles de mœurs
je suis un bourreau des cœurs
j’en bouffe un par heure.
Je suis un serial killer
les p’tits vieux m’écœurent
Je suis un serial killer
plus con que moi tu meurs !
Tout petit mes hobbies
C’était les armes et la strangulation
les rapports d’autopsie
médecins légistes et décomposition.
J’ai découpé le chien des voisins en morceaux
ça m’a fait du bien
j’ai poussé ma grand-mère dans le ruisseau
elle s’est noyée c’était bien.
Je suis un serial killer…
A présent je m’ennuie
ma fiancée m’a faussé compagnie
il faut dire soyons précis
que j’lai bouffée elle et tous ses amis.
La vie est moche et la nuit
je me saoule à perdre l’envie
de défenestrer, d’ébouillanter,
d’enterrer vif, moi j’ai la nostalgie.
Kidnapper des jeunes filles à peines pubères
et puis leur briser les reins,
tronçonner un vieillard affolé
oh oui pour sûr c’est rudement bien.
Je suis un serial killer…


La java du buffet d’la gare

La pluie tombait
contre le zinc je m’abreuvais
de Picon bière assez amer
en tentant en vain de garder l’air fier.
Un gros buveur avec un chapeau mou et beau pin’s au cœur
s’assit près de moi avec maladresse
et marmonna : « quoi de neuf la jeunesse ? »
C’est le brouillard
Gérard
C’est la déroute
Mouloud
Je suis un rien
Lucien
Déconnecté
André
Ca n’la pas fait rire
mais ça n’la pas non plus fait pleurer
sur le tabouret de skaï qui transpire
il a continué à picoler.
Vers onze heure et quart
il s’est repointé vers moi l’air hagard
il m’a dit « joue donc un peu d’guitare »
donc je lui ai rechanté dare-dare !
C’est le brouillard
Gérard…
C’coup ci ça l’a fait marrer
il a commencé à fredonner
avec un mal fou à dissimuler
son beau sourire de peigne édenté.
Puis tous ses compères
au demeurant musiciens hors pair
tapant sur les tables l’ont accompagné
et tout le buffet d’la gare a chanté :
C’est le brouillard
Gérard…


Julie dans son bain

Julie dans son bain
n’aimait plus que l’eau
elle chantait cajun
en oubliant son boulot.
Oui tous les soirs
dans sa baignoire d’ivoire
elle chantait méprisant le monde
elle dansait au milieu des bulles rondes.
Le téléphone sonnait pour rien
pour rien au monde
elle n’aurait quitté son bain.
Car tous les soirs
dans sa baignoire d’ivoire
elle oubliait sous les flots de shampooing
ce vilain Alphonse ce bon à rien.
Un soir d’hiver calme comme l’eau
dans la salle de bain
Alphonse surgit tout penaud.
Elle l’embrassa dans la baignoire d’ivoire
oubliant toutes les années noires
depuis ils n’ont plus quitté le bain.
Tout est bien qui finit bien…


La Saône

Quand la Saône va regagner son lit
que Lyon s’endort sous les flots de nuit
quand vers la gare de Perrache je m’ennuie
quand seul une péniche scintille sous la pluie
quand même les cheminées broient du noir
quand je suis seul avec la rivière le soir
La Saône…
Je marche sur les quais,
dans l’eau ton reflet,
mais dis-moi qui c’est ?
ce type en retrait sur ma Saône…
Quand sur les toits de la ville reluit
la lune qui veille sur les tuiles endormies
quand la Croix-rousse et ses amants revivent
quand dans les ruelles sombres la fumée est lascive
quand Fourvière se fait morne que je n’peux plus la voir
quand souffle un vent glacé sur la rivière le soir…
La Saône…
Je marche sur les quais,
dans l’eau ton reflet,
mais dis-moi qui c’est ?
ce type en retrait sur ma Saône…


La fumée

La fumée de cigarette
d’arrêter j’arrête
la fumée de cigares
dans les poumons s’égare.
La fumée des blondes
américaines est ronde
comme la fumée d’Amsterdam
de Londres ou de Havane.
Je voudrais…
Comme la fumée
la liberté
de s’élever
et d’enfumer.
La fumée grise ou bleue
me grise et monte aux cieux
comme de l’argent jeté
par les vitres fumées.
Fumée de cannabis
fumée dans les abysses
fumée aphrodisiaque
fumée dans les ressacs
Je voudrais…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lili
admin



Féminin
Nombre de messages : 63224
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Mar 2 Juin 2009 - 9:54

M. Clown a écrit:
Dixième titre du Matéo Gallion :

La Saône
sans doute le premier texte du Matéo à receler la graine du B.B. qui explosera au grand jour sur l’album du retour de M. Henri.

intéressant ça !

on s'y croirait !

_________________
. merci pour le grand huit .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lili
admin



Féminin
Nombre de messages : 63224
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Mar 2 Juin 2009 - 9:59

M. Clown a écrit:
Pour te faciliter la tâche, Lili, j'ai recopié tous les textes du Matéo Gallion à la suite.

merci je vais me contenter d'indiquer la page où on peut lees trouver finalement car en les insérant en pluss des autres textes déjà présent en page 1 je pense que ce sera un peu indigeste Wink

_________________
. merci pour le grand huit .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

M. Clown
dans une orgie haut de gamme

http://sylvan-m.e-monsite.com/

Masculin
Age : 48
Humeur : Charlie Hebdieudo!
Localisation : Dans la lumière orange
Nombre de messages : 4117
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Mar 2 Juin 2009 - 23:02

lili a écrit:
M. Clown a écrit:
Pour te faciliter la tâche, Lili, j'ai recopié tous les textes du Matéo Gallion à la suite.

merci je vais me contenter d'indiquer la page où on peut lees trouver finalement car en les insérant en pluss des autres textes déjà présent en page 1 je pense que ce sera un peu indigeste Wink

A ton service Lili flower
Revenir en haut Aller en bas
avatar

M. Clown
dans une orgie haut de gamme

http://sylvan-m.e-monsite.com/

Masculin
Age : 48
Humeur : Charlie Hebdieudo!
Localisation : Dans la lumière orange
Nombre de messages : 4117
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Dim 12 Juil 2009 - 14:06

La révolution, B.B.

Après re-écoute de La révolution de B.B. que j'ai acquis il y a peu ( flower Lili), j'ai eu envie d'écouter les premiers albums d'Obispo. C'est donc en écoutant Pascal que j'ai écrit mes... pensées :

Un morceau de pop-rock emballant, efficace, radiophonique, comme l’aurait fait… Obispo. Tous les ingrédients de l’Obispo-pop sont réunis : des cordes que B.B. arrange comme l’aurait fait Nick Ingman ou Jean-Claude Vannier, les guitares de Pierre Jaconelli (qui réalise ce titre), classique et électrique dont l’usage facile, mais reconnu, et reconnaissable rappelle les titres L’île aux oiseaux ou Personne.
B.B. force sa voix encore plus qu’avec le Matéo Gallion et chante presque aussi haut qu’Obispo avec des accents d’Hubert Mounier.
Un disque insolite, donc, pour qui a découvert B.B. avec R.K.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lili
admin



Féminin
Nombre de messages : 63224
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Dim 12 Juil 2009 - 15:44

trèsssss intéressant ça mister c, merci Smile

_________________
. merci pour le grand huit .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lili
admin



Féminin
Nombre de messages : 63224
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Mer 15 Juil 2009 - 17:13

mister c , je viens de voir qu'il y avait un autre titre Paris sous la neige

tu nous en diras 2 mots aussi quand tu pourras ? Smile

_________________
. merci pour le grand huit .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

M. Clown
dans une orgie haut de gamme

http://sylvan-m.e-monsite.com/

Masculin
Age : 48
Humeur : Charlie Hebdieudo!
Localisation : Dans la lumière orange
Nombre de messages : 4117
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Mer 15 Juil 2009 - 23:07

Petite déception : le CD que j'ai reçu est un CD 1 titre. Je reste donc à la recherche du CD 2 titres. L'achat n'était toutefois pas inutile car le CD que j'ai est estamplillé "nouvelle version". Le CD 2 titres a donc, je l'espère, une autre version de La révolution.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lili
admin



Féminin
Nombre de messages : 63224
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Mer 15 Juil 2009 - 23:11

super ça ça te fait un double collector je croise les doigts pour que tu trouves le 2 ème (premier en fait )


c'est marrant quand même qu'il y ait eu 2 versions ! c'est peut être un de promo le tien ? ce qui expliquerait le 1 titre ?

c'est la même pochette que celle en page 1 ?

_________________
. merci pour le grand huit .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

M. Clown
dans une orgie haut de gamme

http://sylvan-m.e-monsite.com/

Masculin
Age : 48
Humeur : Charlie Hebdieudo!
Localisation : Dans la lumière orange
Nombre de messages : 4117
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Mer 15 Juil 2009 - 23:16

C'est exactement la même pochette (recto).
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lili
admin



Féminin
Nombre de messages : 63224
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Jeu 16 Juil 2009 - 10:22

merci Smile

_________________
. merci pour le grand huit .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

M. Clown
dans une orgie haut de gamme

http://sylvan-m.e-monsite.com/

Masculin
Age : 48
Humeur : Charlie Hebdieudo!
Localisation : Dans la lumière orange
Nombre de messages : 4117
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Ven 17 Juil 2009 - 1:00

Il a fallu que tu me parles du CD 2 titres de La révolution pour que je le trouve le lendemain sur "le ministre des prix"! Je l'ai commandé
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lili
admin



Féminin
Nombre de messages : 63224
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Ven 17 Juil 2009 - 13:38

nous sommes chanceux côté bb en ce moment alors espérons que ça continue Smile

_________________
. merci pour le grand huit .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

M. Clown
dans une orgie haut de gamme

http://sylvan-m.e-monsite.com/

Masculin
Age : 48
Humeur : Charlie Hebdieudo!
Localisation : Dans la lumière orange
Nombre de messages : 4117
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Ven 31 Juil 2009 - 0:58

Comme promis, voici mes impressions sur le CD 2 titres La Révolution ( flower Lili)

La révolution, B.B.

Un morceau de pop-rock emballant, efficace, radiophonique, comme l’aurait fait… Obispo. Tous les ingrédients de l’Obispo-pop sont réunis : des cordes que B.B. arrange comme l’aurait fait Nick Ingman ou Jean-Claude Vannier, les guitares de Pierre Jaconelli (qui réalise ce titre), classique et électrique dont l’usage facile, mais reconnu, et reconnaissable rappelle les titres L’île aux oiseaux ou Personne.
B.B. force sa voix encore plus qu’avec le Matéo Gallion et chante presque aussi haut qu’Obispo avec des accents d’Hubert Mounier.

Ce titre est décliné en deux version : la première sur un CD 2 titres (avec Paris sous la neige) d’une durée de 3’44 avec un pont musical qui renforce l’Obispo touch : les « lay li ah » de sopraniste de B.B., les « woinwoinh » instrumentaux de P. Jaconelli – comme aurait pu l’écrire Zazie – et les violons dynamiques très ingmaniens ; la « nouvelle version » (sur un CD 1 titre), d’une durée de 3’14, est amputée du pont musicale.

Une pop song insolite, donc, pour qui a découvert B.B. avec R.K.

L’autre attrait du CD 2 titres est la face imprimée de la galette sur laquelle sont écrite deux définitions de la révolution : le mouvement orbital et (Sacré B.B. !) le changement politique et social violent et brusque. Brusque avec un B, comme B.B. Sacré rebelle va !


Paris sous la neige, B.B.

Une ballade indolente qui, à mon avis, ne sied pas à B.B. L’atmosphère de cette chanson, qui me rappelle les titres Décrochez les étoiles et Dimanche en hiver de l’album La Biographie de Luka Philipsen, renforce mon avis et me fait dire qu’elle conviendrait mieux à Keren Ann. Pas étonnant lorsque l’on sait que l’ingénieur du son qui a travaillé sur ce titre, Lionel Gaillardin, a justement coréalisé avec B.B. le premier album de la demoiselle.


Les paroles et musiques des deux titres sont de B.B.
Bien que le style soit très différent du B.B. "An R.K.", on y trouve des musiciens qui le suivent toujours aujourd'hui : Elsa Benabdallah et Christophe Morin aux cordes et le talentueux Pierre Jaconelli que B.B. voudra à tout prix sur son album A l'Origine.


Dernière édition par M. Clown le Sam 1 Aoû 2009 - 1:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lili
admin



Féminin
Nombre de messages : 63224
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Ven 31 Juil 2009 - 13:54

M. Clown a écrit:
les « lay li ah » de sopraniste de B.B

c'est assez drôle à imaginer ça lol

tu peux nous donner les crédits des chansons ? sont ce des bb paroles & musiques ? Smile

_________________
. merci pour le grand huit .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

M. Clown
dans une orgie haut de gamme

http://sylvan-m.e-monsite.com/

Masculin
Age : 48
Humeur : Charlie Hebdieudo!
Localisation : Dans la lumière orange
Nombre de messages : 4117
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Sam 1 Aoû 2009 - 1:31

Voilà, j'ai édité mon précédent post pour répondre à ta demande chère Lili.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lili
admin



Féminin
Nombre de messages : 63224
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Sam 1 Aoû 2009 - 13:37

merci Smile

_________________
. merci pour le grand huit .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

debeauxsouvenirs
parfois je ris de bon cœur



Féminin
Age : 49
Localisation : lyon
Nombre de messages : 111
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Dim 29 Nov 2009 - 18:11

whaoh, ca j'aimerai l'ecouter !!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

M. Clown
dans une orgie haut de gamme

http://sylvan-m.e-monsite.com/

Masculin
Age : 48
Humeur : Charlie Hebdieudo!
Localisation : Dans la lumière orange
Nombre de messages : 4117
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Lun 30 Nov 2009 - 16:26

debeauxsouvenirs a écrit:
whaoh, ca j'aimerai l'ecouter !!!!!!!!!!!!!!!!

Qu'est-ce que tu aimerais écouter?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

debeauxsouvenirs
parfois je ris de bon cœur



Féminin
Age : 49
Localisation : lyon
Nombre de messages : 111
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Lun 30 Nov 2009 - 17:08

l'album mateo, cela doit etre sympa , j'ai vu que dans le scan papier de la pochette de la k7 , il y avait un nom que je connaissais , de soirees a lyon , je ne savais pas qu'il avait joue avec ben !!!!!!!!!!!!!! si je le recroise je lui demanderai si il l'a la k7 , la chanson de la saone doit etre bien, les textes me parlent ..... forcement
Revenir en haut Aller en bas
avatar

M. Clown
dans une orgie haut de gamme

http://sylvan-m.e-monsite.com/

Masculin
Age : 48
Humeur : Charlie Hebdieudo!
Localisation : Dans la lumière orange
Nombre de messages : 4117
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Lun 30 Nov 2009 - 18:58

Dans ce cas, peut-être que Jean pourrait quelque chose pour ton service. Jean, si jamais tu passes par là et que tu penses Deb' digne d'écouter le live au Barbar, je te remets ton costume de père noël avant l'heure Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lili
admin



Féminin
Nombre de messages : 63224
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Lun 30 Nov 2009 - 19:07

jean a une usine qui fabrique du matéo dans son garage pour remplir ses étagères ?

_________________
. merci pour le grand huit .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

M. Clown
dans une orgie haut de gamme

http://sylvan-m.e-monsite.com/

Masculin
Age : 48
Humeur : Charlie Hebdieudo!
Localisation : Dans la lumière orange
Nombre de messages : 4117
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Lun 30 Nov 2009 - 19:13

Revenir en haut Aller en bas
avatar

debeauxsouvenirs
parfois je ris de bon cœur



Féminin
Age : 49
Localisation : lyon
Nombre de messages : 111
MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus Lun 30 Nov 2009 - 19:54

on verra bien, surprise !!!!! he he ..... le pauvre il doit avoir bcp de demandes ......ca va je suis patience , j'aurai du l'avoir quand c'est sorti , a lyon de ma faute.... et cpier de k7 a cd , humm pas evident ..... au forum benjamin a parle vaguement de revolution l'autre opus mais pas de mateo gallion ..... j'aurais du oser lui demander a benjamin .....
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {les albums} les premiers opus

Revenir en haut Aller en bas

{les albums} les premiers opus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» {les albums} les premiers opus
» Quel est le premier album d'Iron Maiden que vous avez écouté
» Les premiers temps de la musique : la musique antique
» Les albums les plus sombres et déprimants...
» Top 10 des albums "flops" de 2010
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les insulaires ¤ forum non officiel sur benjamin biolay :: benjamin biolay-